NOUVELLES
06/12/2012 09:22 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

Jeux d'argents: l'éditeur Zynga fait une première approche dans le Nevada

L'éditeur américain de jeux sociaux en ligne Zynga poursuit sa diversification vers le marché des jeux d'argent aux Etats-Unis avec une première approche pour obtenir une licence dans le Nevada (ouest), Etat américain où cette activité est légale.

L'éditeur, en difficulté, a confirmé mercredi avoir fait une première approche avec le dépôt d'un dossier auprès du Conseil de contrôle de jeu du Nevada qui doit mener un examen préliminaire sur la pertinence de cette candidature.

Les conclusions de cette instance qui délivre les licences d'exploitation dans cet Etat, royaume des joueurs, seront connues d'ici 12 à 18 mois, selon Zynga. L'éditeur n'a pas précisé s'il comptait, en cas de succès auprès de cette commission, demander une quelconque licence d'exploitation dans le Nevada.

"Cette candidature s'inscrit dans notre effort stratégique de pénétrer de manière prudente le marché des jeux d'argent", a expliqué le vice-président exécutif de Zynga, Barry Cottle, dans un communiqué.

"Comme nous l'avons déjà dit, le marché américain est l'occasion d'élargir nos horizons que nous voulons conformes au cadre légal; nous nous préparons à un marché régulé", a-t-il poursuivi.

Zynga a déjà signé en novembre dernier un accord de partenariat avec bwin.party pour lancer des offres de poker et de casino en argent réel sur le marché britannique, au cours du premier semestre 2013.

Zynga est surtout connu pour ses jeux sociaux, comme FarmVille et MafiaWars qui ont connu à une époque un grand succès sur Facebook, mais il est en perte de vitesse.

Toute une série de dirigeants, dont le directeur de la création Mike Verdu, ont quitté le groupe ces derniers mois, et Zynga a annoncé un vaste plan de réduction de coûts passant par la suppression de 5% de ses effectifs et par des fermetures de studios de création.

gc/rap/soe