NOUVELLES
06/12/2012 08:16 EST | Actualisé 05/02/2013 05:12 EST

Insultes racistes: le Turc Belozoglu risque la prison (presse)

Un procureur d'Istanbul a réclamé jusqu'à deux ans de prison pour le footballeur international turc évoluant à l'Atletico de Madrid, Emre Belozoglu, pour avoir proféré des "insultes racistes" lors d'un match en Turquie, rapporte jeudi la presse.

Un acte d'accusation a été élaboré par une cour criminelle de la métropole turque à l'encontre du milieu de terrain, 32 ans, qui demande qu'il soit puni de 6 mois à deux ans d'emprisonnement pour des faits qui remontent à avril dernier, précise le journal Star.

Le joueur sera jugé aux termes d'une disposition du code pénal qui réprime la violence dans le sport et notamment les insultes à caractère raciste, précise le quotidien.

Emre Belozoglu, ex-milieu de terrain de Fenerbahce (1re div. turque), est accusé d'insultes racistes envers l'Ivoirien Didier Zokora (Trabzonspor).

Il avait été suspendu deux matchs mais les autorités turques n'avaient pas reconnu le caractère raciste de ses propos.

Le joueur, connu pour ses coups de colère, aurait notamment dit "sale nègre" à Zokora, selon la presse sportive turque.

Belozoglu qui évalue actuellement en Espagne, s'était alors excusé: "Dans le feu de l'action, on dit parfois de mauvaises choses. J'ai utilisé un mot stupide (...) Je voudrais m'excuser".

Ce n'est pas la première fois qu'Emre fait parler de lui pour ses insultes racistes. Alors qu'il évoluait en Angleterre à Newcastle, en 2007, il avait insulté trois joueurs de couleur d'Everton. Un événement qui l'avait poussé à quitter l'Angleterre.

BA/gir