NOUVELLES
05/12/2012 12:42 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

WTCC - Voitures de tourisme: la FIA ouvre la porte à Citroën et Loeb

Le Conseil Mondial de la Fédération internationale de l'automobile (FIA), réuni mercredi à Istanbul, a validé le principe d'une modification du règlement du championnat du monde des voitures de tourisme (WTCC) en 2014, ce qui devrait permettre l'arrivée de Citroën et Sébastien Loeb.

"Le principe d'un nouveau règlement technique a été accepté par le Conseil mondial, afin de permettre l'arrivée de voitures plus spectaculaires, dotées d'appendices aérodynamiques plus importants et plus performantes, grâce à une réduction du poids et une augmentation de la puissance", écrit la FIA dans son communiqué final.

Le nonuple champion du monde des rallyes, Sébastien Loeb, avait annoncé en septembre à Paris, au Mondial de l'Auto, qu'il souhaitait continuer sa carrière avec Citroën en WTCC, dès 2014, après un programme partiel, de quelques rallyes seulement, dans le Mondial des rallyes (WRC) en 2013, sans viser le titre.

"Une plus grande liberté technique sera autorisée, afin d'annuler le système actuel d'équilibre des performances. Néanmoins, un équilibre technologique entre voitures à traction avant et à propulsion arrière sera maintenu", précise la FIA. Citroën attendait cette clarification pour lancer éventuellement son projet WTCC 2014, avec Loeb.

Le promoteur du WTCC est la société française Eurosport Events, qui a de grands projets pour cette discipline. Loeb pourrait bien se retrouver en WTCC, chez Citroën, aux côtés d'une autre grande vedette, le Polonais Robert Kubica, ex-grand espoir de la Formule 1 grièvement blessé en 2011 lors d'un petit rallye italien et très proche en ce moment de la marque française.

Enfin, selon le magazine français AutoHebdo, Citroën pourrait bien être suivi dans cette aventure par Renault, qui faisait courir en Grande-Bretagne, dans les années 90, des Laguna préparées par Williams. Selon l'hebdomadaire, un autre Alsacien, Yvan Muller, trois fois champion du monde en WTCC, quitterait alors Chevrolet pour rejoindre Renault et affronter les Citroën de Loeb et Kubica.

dlo/jcp