NOUVELLES
05/12/2012 10:12 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Wall Street ouvre sans direction après des indicateurs mitigés sur les USA

Wall Street a débuté la séance sans direction mercredi, hésitant entre des indicateurs économiques mitigés aux Etats-Unis et l'espoir de voir la Chine prendre des mesures favorables au marché: le Dow Jones gagnait 0,42% alors que le Nasdaq lâchait 0,10%.

Vers 14H45 GMT, le Dow Jones Industrial Average avançait de 54,52 points à 13.006,30 points, et le Nasdaq, à dominante technologique, perdait 2,86 points à 2.993,83 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 s'appréciait de 0,19% (+2,64 points) à 1.409,69 points.

La Bourse de New York avait terminé en léger recul mardi, les investisseurs continuant à faire preuve d'une extrême prudence alors que les négociations sur le budget américain à Washington semblaient piétiner: le Dow Jones avait cédé 0,11% à 12.951,78 points et le Nasdaq 0,18% à 2.996,69 points.

L'annonce d'une baisse des embauches du secteur privé aux Etats-Unis en novembre par la société de services informatiques ADP a pesé sur les marchés.

"C'est le signe d'un marché de l'emploi faiblissant", a remarqué Peter Cardillo de Rockwell Global Capital. "Mais une grande partie de cette baisse est due au passage de l'ouragan Sandy" sur la côte est du pays fin octobre.

La révision à la hausse de la productivité des entreprises aux Etats-Unis au troisième trimestre, qui atteint même son plus haut niveau depuis deux ans, est en revanche "un signe clairement positif", a souligné l'expert.

Le marché est par ailleurs soutenu par "des signes en direction de la Chine", a ajouté M. Cardillo.

Une réunion de responsables politiques chinois de premier plan a ravivé l'espoir de voir Pékin prendre des mesures favorables au marché.

Les dirigeants chinois ont "promis des réformes économiques supplémentaires" et indiqué "qu'ils prévoyaient d'investir dans l'urbanisation et les infrastructures et de permettre aux assureurs d'investir dans les banques et les institutions financières", ont remarqué les analystes de Briefing.com.

Le marché obligataire était indécis. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,598% contre 1,608% mardi, et celui à 30 ans était stable, à 2,780%.

jum/sl/are