NOUVELLES
05/12/2012 12:08 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

USA: Obama met en garde les républicains sur le plafond de la dette

Le président Barack Obama a mis en garde mercredi les républicains du Congrès contre toute tentative d'obtenir des concessions budgétaires à l'occasion du relèvement du plafond de la dette, après un éventuel accord évitant une cure d'austérité forcée.

"Ce n'est pas un jeu que j'accepterai de jouer", a déclaré le dirigeant démocrate face à des responsables de grandes entreprises à Washington, qu'il rencontrait pour évoquer le "mur budgétaire", ces hausses d'impôts et coupes claires dans les dépenses qui entreront automatiquement en vigueur début janvier si aucun accord n'est trouvé avec les républicains du Congrès.

Ces négociations, à quatre semaines de l'échéance, semblent toujours piétiner, les républicains qui contrôlent la Chambre des représentants refusant toute hausse des taux d'imposition pour les plus riches, tandis que M. Obama insiste sur la nécessité de laisser expirer pour les contribuables les plus aisés les cadeaux fiscaux hérités de la présidence du républicain George W. Bush.

Le New York Times a affirmé mardi que les républicains réfléchissaient à l'idée de céder à M. Obama sur les impôts des plus riches, mais tenteraient d'obtenir du président des concessions sur la réduction des dépenses au moment d'un vote sur le relèvement légal du plafond de la dette.

Une telle tentative avait déjà provoqué une crise aiguë entre exécutif et Congrès en 2011, mettant les Etats-Unis au bord du défaut de paiement et coûtant au pays une dégradation de la note de sa dette souveraine par l'agence Standard and Poor's.

"C'est une mauvaise stratégie pour les Etats-Unis, c'est une mauvaise stratégie pour vos entreprises", a assuré M. Obama face aux dirigeants de sociétés.

Le plafond légal de la dette est fixé actuellement à 16.394 milliards de dollars. Le Trésor a indiqué fin octobre que ce seuil serait atteint en décembre. Faute de relèvement de la limite, l'Etat pourra continuer de fonctionner pendant environ deux mois et demi, après quoi il se retrouvera en situation de défaut de paiement.

col-tq/are