NOUVELLES
05/12/2012 01:49 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Syrie: Clinton soutiendra davantage l'opposition lors d'une réunion au Maroc

La secrétaire d'Etat américaine Hillary Clinton participera le 12 décembre à Marrakech à la réunion internationale des "Amis du peuple syrien", avec la volonté d'aider davantage l'opposition au régime de Damas, a annoncé mercredi le département d'Etat.

Ce voyage à Marrakech s'inscrit dans une mini-tournée du 11 au 14 décembre au Maroc, en Tunisie et à Abou Dhabi, capitale des Emirats arabes unis.

La réunion de Marrakech, la 4e du groupe des "Amis du peuple syrien" au niveau ministériel et la première depuis celle de Paris en juillet, permettra aux Etats-Unis de consulter la centaine de leurs partenaires sur "les meilleurs moyens de continuer de soutenir l'opposition syrienne et les efforts pour stopper le bain de sang", selon un communiqué du département d'Etat.

La chef de la diplomatie américaine avait indiqué le 29 novembre que Washington envisageait d'aider davantage la rébellion, sans pour autant dire si les Etats-Unis reconnaîtraient formellement la nouvelle coalition de l'opposition comme un futur gouvernement provisoire.

Contrairement à la France qui a reconnu la Coalition nationale syrienne comme la seule représentante du peuple syrien --et donc comme le futur gouvernement provisoire d'une Syrie démocratique-- les Etats-Unis la cantonnent, pour l'instant, au rang d'"une représentante légitime du peuple syrien".

Sur le terrain, Washington s'en tient à une assistance humanitaire et à une aide "non létale" aux rebelles, refusant officiellement toute livraison d'armes. Le président Barack Obama a toutefois menacé lundi de "conséquences" son homologue syrien Bachar al-Assad s'il avait recours à des armes chimiques.

Au Maroc, Mme Clinton sera reçue par le roi Mohammed VI pour des entretiens sur des dossiers bilatéraux et régionaux.

Elle se rendra le 13 décembre dans une Tunisie secouée par des conflits sociaux et des heurts politiques dus aux espoirs déçus de la première révolution du Printemps arabe amorcée en décembre 2010. Mme Clinton participera à Tunis à un forum avec le gouvernement tunisien.

La secrétaire d'Etat, qui doit quitter son poste en janvier, bouclera son voyage le 14 décembre par une réunion à Abou Dhabi du Forum global de la lutte contre le terrorisme (FGLT), un groupe créé en septembre 2011 et animé par le département d'Etat.

nr/mdm