NOUVELLES
05/12/2012 01:57 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Syrie: Ban Ki-moon appelle à l'arrêt immédiat des combats

Le secrétaire général de l'ONU Ban Ki-moon a appelé mercredi soir toutes les parties à arrêter "immédiatement" les combats en Syrie et parvenir à une solution politique, au cours d'une conférence de presse à Koweït.

"J'exhorte toutes les parties à arrêter les combats. La violence doit s'arrêter immédiatement, l'option militaire ne peut être une solution", a déclaré M. Ban, en visite au Koweït.

Il a estimé que "tous les problèmes en suspens devraient être résolus par les moyens politiques", soulignant que le conflit en Syrie a fait en 21 mois "plus de 40.OOO morts".

"C'est totalement inacceptable. Nous ne pouvons pas laisser la situation se poursuivre ainsi. Je suis inquiet de la détérioration de la situation en Syrie", a-t-il encore dit.

M. Ban doit se rendre jeudi à Bagdad.

A New York, le porte-parole de l'ONU Martin Nesirky a indiqué que le secrétaire général a écrit au président syrien Bachar al-Assad pour l'avertir que l'utilisation d'armes chimiques serait un "crime scandaleux aux conséquences désastreuses".

La lettre a été transmise mardi aux autorités syriennes.

Un responsable américain a affirmé lundi que Damas était en train de mélanger les composants nécessaires à la militarisation du gaz sarin, un neurotoxique mortel.

L'Otan et plusieurs pays occidentaux ont jugé inacceptable la perspective de voir le régime syrien utiliser son arsenal d'armes chimiques contre l'opposition armée.

oh/at/feb