NOUVELLES
05/12/2012 03:37 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Pas d'offres "concrètes" d'asile pour Assad en Amérique latine (USA)

La diplomatie américaine a assuré mercredi ne pas être au courant de propositions "concrètes" d'asile pour le président syrien Bachar al-Assad qui auraient été faites par des pays d'Amérique latine.

"Nous n'avons pas, à ce stade, connaissance d'offres concrètes (d'asile pour M. Assad). Nous sommes au courant d'offres informelles, mais nous n'avons pas d'offres concrètes", a déclaré le porte-parole adjoint du département d'Etat, Mark Toner.

Le diplomate américain était interrogé à propos d'informations de presse selon lesquelles des émissaires du président syrien se seraient rendus ces derniers jours à Cuba, au Venezuela et en Equateur pour des tractations autour d'un éventuel asile politique pour M. Assad.

M. Toner n'a pas nié ces informations, mais il a renvoyé les journalistes qui l'interrogeaient sur les pays latino-américains concernés.

Faisant allusion à des offres antérieures d'asile pour M. Assad, le porte-parole a rappelé que "certains pays de la région et au-delà avaient proposé d'accueillir Assad et sa famille s'il devait décider de quitter la Syrie".

En juillet, le ministre russe des Affaires étrangères Sergueï Lavrov avait confirmé que Moscou avait été sollicité pour offrir l'asile politique au président syrien, ce que M. Lavrov avait qualifié de "plaisanterie".

"Notre priorité demeure de mettre un terme au massacre qu'Assad a perpétré et de faciliter une transition ordonnée et pacifique" en Syrie, a insisté M. Toner, en rappelant la position diplomatique américaine sur la guerre en Syrie.

nr/mdm

PLUS:afp