NOUVELLES
05/12/2012 08:20 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Légalisation de la marijuana dans l'État américain voisin de la C.-B. dès le 6 décembre

À partir du 6 décembre, les citoyens de plus de 21 ans de l'État de Washington, voisin de la Colombie-Britannque, pourront légalement avoir sur eux jusqu'à 28 grammes de cannabis.

Lors des élections américaines du 6 novembre dernier, les citoyens des États du Colorado et de Washington ont voté en faveur de la légalisation de la marijuana.

Cette décision référendaire a donc permis de remplacer le système de prohibition qui ne fonctionnait pas, selon la directrice des politiques sur la drogue de l'Association des libertés civiles de l'état de Washington (ACLU), Alison Holcomb.

Le changement de législation ouvre donc la porte à la commercialisation de la drogue sous la supervision de l'État.

Des revenus de deux milliards de dollars en cinq ans

Pour les consommateurs, une taxe de 40 % s'ajouterait au prix de la marijuana, ce qui rapporterait des revenus de près de deux milliards de dollars en cinq ans.

La commission de contrôle des alcools est chargée d'instaurer la réglementation du commerce d'ici un an.

Le porte-parole de la commission, Brian Smith, note que le défi est de taille, car ce type de réglementation n'existe nulle part dans le monde.

Pour sa part, le procureur de la Ville de Seattle, Pete Holmes, croit que cette législation est une bonne décision. Il note que la prohibition de la marijuana a fait des États-Unis le pays où il y a le plus d'incarcérations en plus d'enrichir les trafiquants.

Il souligne qu'il y avait, annuellement, plus de 10 000 arrestations pour possession de cannabis.

La nouvelle législation ne permet toutefois pas de fumer un joint en public et la police de Seattle continuera de sanctionner tout comportement suspect, comme la conduite sous l'influence de la drogue.

Une limite de THC dans le sang trop basse

Douglas Hiatt, l'avocat du groupe Sensible Washington qui demande l'élimination totale de la prohibition, croit qu'il y aura en fait plus d'arrestations qu'avant puisque la limite permise de THC dans le sang est beaucoup trop basse.

Pour les autorités fédérales américaines, la consommation, la distribution et la production de cannabis sont toujours illégales.

Les autorités fédérales refusent toutefois de commenter la nouvelle loi de l'État de Washington.

Cette politique de laisser-faire semble démontrer leur intention d'attendre de voir l'impact du changement de législation dans l'État de Washington avant d'agir.

D'après un reportage de Frédéric Arnould.