NOUVELLES
05/12/2012 01:50 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Le CIO attend de pouvoir retirer légalement sa médaille à Armstrong

Le Comité international olympique (CIO) ne pourra pas régler avant encore quelques semaines le cas de la médaille de bronze de Lance Armstrong, que l'Américain avait remportée dans le contre-la-montre aux Jeux de Sydney en 2000, a indiqué mercredi le président du CIO, Jacques Rogge.

"Le CIO ne fait rien à ce jour. L'UCI - la fédération internationale de cyclisme - doit d'abord notifier à M. Armstrong qu'il a été disqualifié, qu'il était inégilible et qu'il doit rendre sa médaille. C'est une obligation juridique, non pas pour le CIO, mais pour l'UCI", a expliqué Jacques Rogge.

"Ensuite, M. Armstrong dispose de trois semaines pour faire appel devant le Tribunal arbitral du sport (TAS) s'il le souhaite et ce n'est qu'après, que le CIO pourra agir légalement", a ajouté le Belge.

Suite au rapport de l'Agence antidopage américaine (Usada) démontrant que le Texan s'était dopé quasiment toute sa carrière, la Fédération internationale cycliste avait, le 22 octobre, rayé d'un trait tout le palmarès de l'ex-roi du Tour de France depuis le 1er août 1998, incluant ses sept titres dans la Grande Boucle.

stp/el