NOUVELLES
05/12/2012 01:34 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Irak, Afghanistan concentrent un tiers des attaques terroristes depuis 2002

L'Irak et l'Afghanistan ont subi 35% de l'ensemble des 104.000 attaques terroristes recensées dans le monde entre 2002 et 2011, relève l'Institut pour l'économie et la paix, dans un rapport publié mercredi.

Sur la période, les pays les plus affectés par les actes terroristes sont ensuite le Pakistan, l'Inde, la Thaïlande, les Philippines et la Russie, selon l'Index sur le terrorisme mondial.

Le nombre de victimes du terrorisme a grimpé jusqu'à atteindre 10.000 morts en 2007 dans le monde puis retomber à 7.500 en 2011.

Pour la seule année 2011, au terme de laquelle l'armée américaine a quitté le pays, l'Irak est demeuré le pays où l'on a dénombré le plus grand nombre de personnes tuées dans des attentats avec 1.798 morts dans 1.228 attaques perpétrées pour moitié à Bagdad.

Quelque 1.468 personnes ont été tuées cette année-là au Pakistan dans 910 attentats et 1.293 en Afghanistan dans 364 attentats.

Les attaques les plus sanglantes commises sur la période étudiée se sont produites en 2004, selon l'Institut. Le 21 mars, 518 personnes ont été tuées et 216 blessées au Népal dans une attaque de la rébellion maoïste. A Madrid, 191 personnes ont été tuées et 1.800 dans des attentats le 11 mars tandis qu'à Beslan (Russie), 344 personnes ont été tuées et 727 blessées, essentiellement des enfants, à l'issue d'une prise d'otages dans une école.

mra-ddl/mdm