VIDEO
05/12/2012 02:09 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

<i>Gangnam style</i> : un nouveau modèle d'affaires

Alors que la vidéo Gangnam style dépasse le milliard de vues sur YouTube, le premier artiste pop asiatique à obtenir une visibilité mondiale aussi imposante devient de plus en plus riche à chaque clic.

Avec une seule pièce, le rappeur de 34 ans Park Jae-sang - mieux connu sous le nom de PSY - est en voie de devenir millionnaire grâce aux publicités sur YouTube et aux téléchargements sur iTunes, mettant en lumière un virage dans la manière de générer des revenus dans l'univers de la musique.

Mais l'argent provenant des ventes de sa musique ne coule pas autant de source dans son pays natal ou ailleurs en Asie. En ce qui a trait aux ventes de musique en ligne en Corée du Sud, PSY obtiendrait moins de 60 000 $.

Les revenus de la pub

Des sommes encore plus importantes viendront des publicités à la télévision. De ces sources seules, PSY et son entourage engrangeront cette année au moins 7,9 millions de dollars, selon une analyse de l'Associated Press des informations publiques disponibles et des évaluations de l'industrie.

TubeMogul, une plateforme de placement publicitaire sur le web, estime que PSY et son agence YG Entertainment ont obtenu à ce jour environ 870 000 $ en parts de revenus des publicités jointes aux vidéos sur YouTube. Le service vidéo de Google se garde environ la moitié des recettes.

PSY et YG Entertainment engrangent aussi des revenus des vues de vidéos parodiant sa populaire chanson et ses pas de danse inusités. Google détecte les vidéos utilisant du contenu protégé par la loi sur le droit d'auteur.

The Associated Press