NOUVELLES
05/12/2012 12:44 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Enfants-soldats: cinq nouveaux pays ont adhéré aux Engagements de Paris

Cinq nouveaux pays ont adhéré aux Principes et engagements de Paris qui proscrivent l'enrôlement d'enfants-soldats, a indiqué le Fonds des Nations unies pour l'enfance (Unicef).

Il s'agit de la Bolivie, des Comores, de la Guinée-Bissau, du Koweit et du Yémen. L'annonce de ces nouvelles adhésions, qui porte à plus de 100 le nombre de pays ayant endossé ces engagements, a été faite lors du cinquième Forum de suivi des Principes et engagements de Paris, organisé à New York par l'ONU et la France.

A cette occasion, l'ambassadeur français pour les droits de l'homme François Zimeray a souligné que ces nouvelles adhésions "illustraient la mobilisation toujours plus forte de la communauté internationale pour améliorer le sort des enfants associés aux conflits armés".

Il a rappelé que deux pays, le Népal et le Sri Lanka, avaient été retirés cette année de la "liste d'infamie" dressée par l'ONU.

"Cependant, a-t-il souligné, il reste encore beaucoup à faire pour que les violences à l'encontre des enfants dans les conflits armés soient réellement et partout éradiquées", notamment en Syrie --où, selon M. Zimeray, plus de 3.000 enfants ont été tués depuis le début du conflit-- ou dans le Nord du Mali.

avz/are