NOUVELLES
05/12/2012 12:25 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

C1/C3 - L'Allemagne proche du carton plein

Dans le sillage d'un Dortmund impressionnant et d'un Bayern Munich fidèle au rendez-vous, l'Allemagne brille sur la scène européenne avec six clubs qualifiés (trois en C1, autant en C3) et la possibilité avec Stuttgart de faire un carton plein après le premier tour.

L'Allemagne, 3e au classement UEFA, qualifie ses trois représentants en 8es de finale de la Ligue des champions pour la troisième fois de son histoire après 1997-98 (Bayern, Dortmund et Leverkusen) et 2004-05 (Leverkusen, Bayern et Werder Brême).

Seule l'Espagne, avec le Barça pour figure de proue, fait mieux avec un 4/4 déjà réalisé en 2003-04 et 2008-09.

Le Bayern, quadruple lauréat de l'épreuve (1974, 1975, 1976 et 2001) et finaliste l'an dernier, reste la locomotive avec ses 19 internationaux (Schweinsteiger, Müller, Kroos, Ribéry...), la richesse de son banc et celle de son compte en banque.

Mais Dortmund et Schalke ont montré de sérieux progrès, terminant tous deux leaders invaincus de leurs groupes. Mieux que le Bayern qui a laissé trois points au BATE Borisov.

Le Borussia, avec un jeu tourné vers l'offensive sous la houlette du génial duo Götze-Reus, a donné la leçon aux champions d'Espagne (Real Madrid), d'Angleterre (ManCity) et des Pays-Bas (Ajax), gagnant un respect qui manquait au double champion d'Allemagne en titre sur la scène européenne.

"S'ils arrivent à passer les 8es, ils sont capables de remporter la compétition", a répété le coach madrilène Jose Mourinho, expert en la matière avec ses trois sacres européens.

Même Franz Beckenbauer, légende vivante du football bavarois, a estimé qu'un club "qui peut mettre deux fois le Real dos au mur, peut logiquement prétendre à la victoire finale".

"Rêver du titre, c'est encore loin. Mais si Dortmund est devenu un adversaire à éviter, c'est un signe de qualité", s'est réjoui le coach Jürgen Klopp après la victoire sur ManCity.

La C3 sourit également aux clubs germaniques: Leverkusen, Hanovre et Mönchengladbach ont validé leur billet en 16es de finale avant la dernière journée de groupes.

Stuttgart assurerait sa qualification avec un succès face aux Norvégiens de Molde, pour compléter le parcours parfait des équipes allemandes, voire finir premier de son groupe.

Le record historique remonte à la saison 1979-80 lorsque quatre clubs de la RFA (Stuttgart, Mönchengladbach, Bayern Munich et Francfort) étaient parvenus en demi-finales de la Coupe de l'UEFA (ancienne C3) pour une victoire finale de l'Eintracht Francfort.

sg/eb/ep/nb