NOUVELLES
05/12/2012 06:46 EST | Actualisé 04/02/2013 05:12 EST

Amendes record contre le cartel des tubes cathodiques en Europe

La Commission européenne a infligé mercredi des amendes totalisant 1,9 milliard de dollars canadiens à sept entreprises qui se sont entendues pendant près de 10 ans sur les prix des tubes cathodiques pour téléviseurs et les écrans d'ordinateur.

Le montant des sanctions est le plus élevé que la Commission a imposé dans une affaire de cartel. Les entreprises sanctionnées sont LG Electronics, Philips, Samsung, Panasonic, Toshiba, Technicolor et MTPD, qui est aujourd'hui une filiale de Panasonic.

« Pendant près de dix ans, entre 1996 et 2006, ces entreprises ont fixé les prix, se sont partagé les marchés et réparti les clients et ont limité leur production », précise la Commission dans un communiqué.

Le vice-président de la Commission chargé de la concurrence, Joaquín Almunia, rappelle, qu'à l'époque, les tubes cathodiques représentant de 50 % à 70 % du prix des téléviseurs et des écrans. « Cela donne une idée du préjudice grave causé au fil des ans par cette pratique illicite », mentionne-t-il.

La Commission avait procédé à des perquisitions dans ces entreprises en novembre 2007 après que l'entreprise Chunghwa Picture Tubes eut révélé l'existence d'ententes sur le prix des tubes cathodiques. La compagnie taïwanaise échappe à toute sanction.