NOUVELLES
04/12/2012 07:13 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

USA: nouvelle décision favorable à l'Argentine face à des fonds spéculatifs

La justice américaine a rejeté mardi la requête de fonds spéculatifs qui demandaient que l'Argentine dépose une garantie dans l'attente d'un jugement portant sur l'éventuel versement de 1,33 milliard de dollars à ces mêmes fonds.

Le 28 novembre, la justice américaine avait déjà suspendu l'exécution d'un jugement de première instance obligeant l'Argentine à verser la somme d'ici au 15 décembre à ces fonds spéculatifs, en attendant l'audience en appel programmée fin février.

Après cette décision, ces fonds, surnommés "fonds vautours", avaient déposé une requête demandant que Buenos Aires dépose une garantie en signe de bonne foi.

"Les requérants ont demandé que la Cour amende son jugement du 28 novembre en ordonnant à l'Argentine de déposer une garantie le 10 décembre ou avant. Cette requête est rejetée", stipule la décision rendue mardi et consultée par l'AFP.

Le 22 novembre, un juge fédéral de l'Etat de New York, Thomas Griesa, avait ordonné à l'Argentine de payer la somme de 1,33 milliard de dollars à des fonds détenteurs de dette publique argentine et qui avaient refusé un échange de titres après le défaut de paiement du pays en 2001.

L'Argentine a fait appel de ce jugement qui avait fait naître des craintes d'un nouveau défaut de paiement et conduit l'agence d'évaluation financière Fitch à abaisser de cinq crans la note du pays.

En 2001, l'Argentine avait fait défaut sur 100 milliards de dollars de dette, contraignant la majorité de ses créanciers à restructurer leurs titres en 2005 puis 2010. Mais des fonds spéculatifs ont refusé ces échanges de titres et continuent de réclamer l'intégralité de leurs créances.

L'Argentine reste toutefois tenue de verser d'ici au 15 décembre 3,1 milliards de dollars au titre de la dette renégociée avec ses créanciers.

mar-mdm/lor