NOUVELLES
04/12/2012 04:06 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Une nouvelle forme de 3D plus réaliste dans <i>Le hobbit</i>

Un débat animé s'enclenche parmi les quelques privilégiés qui ont déjà pu voir Le hobbit : un voyage inattendu, à propos de l'esthétique du nouveau film de la populaire saga.

Peter Jackson a tourné le film en utilisant une nouvelle technologie de 3D reposant sur une vitesse de 48 images par seconde, le double de la cadence habituelle. La technologie a pour but de créer un effet 3D plus convaincant, mais aussi d'ajouter du réalisme à l'esthétique des scènes. Certains y voient un virage similaire à celui entre la télévision traditionnelle et la haute définition.

D'autres soutiennent que le style ultraréaliste pourrait ne pas convenir au Hobbit et distraire les spectateurs du récit de J. R. R. Tolkien.

Richard Armitage, qui joue le meneur des nains Thorin Oakenshield, figure parmi ceux qui estiment que la nouvelle technologie pourrait changer le visage du cinéma, même s'il a déclaré comprendre les réserves de plusieurs. En entrevue lundi à Toronto, en vue de la première le 14 décembre, Richard Armitage a dit trouver l'esthétique « fascinante », comme une « nouvelle saveur » à apprivoiser.