NOUVELLES
04/12/2012 03:24 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Syrie: Israël suit "de près" les développements liés aux armes chimiques (Netanyahu)

Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a déclaré mardi qu'Israël suivait "de près" la question des armes chimiques en Syrie, alors que les soupçons internationaux s'intensifient sur leur possible utilisation par le régime de Damas dans le conflit syrien.

"Avec la communauté internationale, nous suivons de près les développements en Syrie relatifs à ses stocks d'armes chimiques", a déclaré M. Netanyahu cité dans un communiqué de ses services.

"J'ai entendu les importantes remarques du président Obama sur le sujet et nous voyons les choses de la même façon, nous pensons que ces armes ne doivent pas être utilisées et ne doivent pas tomber aux mains d'éléments terroristes", a-t-il ajouté.

L'Otan et les Etats-Unis ont averti lundi la Syrie contre un recours à des armes chimiques, qui serait "inacceptable" et entraînerait "une réaction internationale immédiate".

"Le recours à des armes chimiques est et serait totalement inacceptable", a prévenu le président américain Barack Obama.

Quelques heures plus tard, l'adjectif "inacceptable" a été repris par le secrétaire général de l'Otan, Anders Fogh Rasmussen, ainsi que par les ministres des Affaires étrangères allemand, Guido Westerwelle, et français Laurent Fabius.

Le journal américain New York Times a rapporté lundi que les Américains et les Européens avaient averti par le biais d'intermédiaires le régime syrien, après la détection de déplacements d'armes chimiques opérés ces jours derniers par l'armée syrienne.

Les responsables israéliens craignent que ces armes ne tombent aux mains du Hezbollah libanais. En juillet, le ministre israélien des Affaires étrangères Avigdor Lieberman avait prévenu qu'Israël agirait de façon "immédiate" et aussi "dure que possible" en cas de transfert d'armes chimiques syriennes au mouvement chiite libanais.

dms/feb