NOUVELLES
04/12/2012 04:38 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Rogers entrevoit la croissance dans le partage de données sur appareils mobiles

NEW YORK, États-Unis - Rogers Communications soutient que les consommateurs et les entreprises effectueront de moins en moins d'appels sur leurs téléphones intelligents et autres appareils mobiles, mais augmenteront leur usage de données dans l'avenir.

Le chef de la direction, Nadir Mohamed, a affirmé que 40 pour cent des revenus du sans-fil de Rogers proviennent actuellement de l'usage de données, générés par l'accès à l'Internet.

À l'occasion d'une conférence sur les médias et les communications organisée par UBS, à New York, M. Mohamed a fait valoir que les appels téléphoniques seraient en déclin, alors que les utilisateurs de téléphones intelligents se tournent vers l'usage de données.

Il a aussi indiqué que Rogers (TSX:RCI.B) comptait près de 800 000 dispositifs liés à son réseau, tels que les parcomètres, et s'attend à ce que ce genre de liens continuent de représenter une source accrue de revenus.

M. Mohamed a aussi souligné que le service de transactions sur appareils mobiles, démarré le mois dernier par Rogers en collaboration avec la Banque CIBC, connaîtrait une croissance dans les prochaines années.

Rogers est le plus important opérateur de sans-fil au pays avec 9,4 millions d'abonnés.

L'action de Rogers a pris mardi 3 cents à la Bourse de Toronto, pour clôturer à 44,01 $.