NOUVELLES
04/12/2012 06:03 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Relance de la Davie: il reste encore une entente à signer

Le projet de relance de la Davie n'est pas tout à fait complété, contrairement à ce qui avait été affirmé lors d'un point de presse il y a deux semaines. La compagnie Cecon ne s'est toujours pas entendue à propos d'un prêt contracté auprès du gouvernement fédéral, il y a quelques années pour la construction de trois navires.

La priorité du nouveau propriétaire de la Davie, la compagnie britannique Zafiro Marine, est de compléter les bateaux de Cecon, dont la construction a été stoppée lorsque le chantier a fermé il y a trois ans. Cependant, pour terminer les travaux, Cecon doit obtenir le financement nécessaire.

Or, pour pouvoir discuter avec des institutions financières, Cecon doit absolument s'entendre avec le gouvernement fédéral, qui détient une hypothèque légale sur les trois bateaux.

Retour au travail

Par ailleurs, le syndicat des travailleurs de la Davie a rencontré les dirigeants de Zafiro Marine, qui croient toujours à un rappel progressif des travailleurs à compter de janvier en espérant que les négociations aboutiront rapidement.

Le contrat de construction des deux navires de la Société des traversiers du Québec (STQ) pourrait être une option en attendant que Cecon et le gouvernement fédéral en viennent à une entente.

Cependant, la STQ et Zafiro Marine ne se sont pas encore rencontrés. Un premier rendez-vous est prévu d'ici les Fêtes.