NOUVELLES
04/12/2012 04:57 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

N-É: des Acadiens en cour contre le redécoupage de la carte électorale

HALIFAX - Le groupe qui représente la population acadienne de Nouvelle-Écosse a annoncé mardi qu'il contestera en cour la nouvelle carte électorale de la province, qui tait selon lui la voix des francophones au parlement.

La Fédération acadienne de la Nouvelle-Écosse a indiqué que la nouvelle carte, qui n'a pas encore été proclamée loi, abolira les circonscriptions de Clare, Argyle et Richmond, qui comptent toutes d'importantes communautés francophones.

Le président de la fédération, Justin Mury, a fait valoir que les francophones seront ainsi moins représentés.

Selon le groupe, environ 4 pour cent de la population de la province parle français.

M. Mury soutient que le gouvernement a interféré avec le travail de la Commission de délimitation des circonscriptions électorales de la province, un organisme indépendant, en insistant qu'elle respecte une règle selon laquelle la population d'une circonscription ne doit pas différer de plus de 25 pour cent de la moyenne provinciale de 14 000.

Il a ajouté que son groupe se sentait trahi par le gouvernement néo-démocrate de la province.

Depuis le début des années 80, les circonscriptions concernées sont plus petites que la moyenne pour s'assurer que les Acadiens puissent influencer l'issue des élections.