NOUVELLES
04/12/2012 05:37 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Ligue des Champions - Real Madrid-Ajax: déclarations

José Mourinho (entraîneur du Real Madrid): "J'ai aimé beaucoup de joueurs qu'on voit moins d'habitude sur le terrain. Mais en même temps, pour certains, comme Callejon, ce n'est pas une surprise. Pour les trois petits jeunes, Nacho, José Rodriguez, Morata, ils ont tous fait un match qui m'a plu et ce sont des éléments sur lesquels nous comptons. Pour les plus habituels, comme Modric, il est vrai qu'il a fait un grand match. C'est un joueur de grande classe et personne ne peut dire que ce ne soit pas une bonne recrue. Mais il a bien joué quand nous étions un bloc de dix joueurs. Ensuite, en deuxième période, nous défendions à quatre et attaquions à six. Si je ne fais pas les changements que je fais, je ne sais pas si nous gagnons ce match. Sur le bilan général de cette première phase de groupes, je crois que des équipes qui se sont qualifiées comme premières ne vont pas forcément être contentes de tomber sur le Real Madrid. Je tiens à rappeler que quand je suis arrivé ici, l'équipe n'avait plus passé les huitièmes depuis un certain temps. Cette saison, nous nous en sommes sortis dans un groupe de la mort, avec des blessés et un match à Manchester City qui aurait peut-être pu se passer différemment (allusion à l'arbitrage). Nous souhaitions terminer premiers du groupe, mais cela n'a pas été possible. Mais même ainsi, je crois que nous avons fait du bon travail."

Frank De Boer (entraîneur de l'Ajax Amsterdam): "Notre problème ce soir, c'est que nous avons été trop longtemps en-dessous de notre niveau. Quand, contre une équipe fantastique comme le Real, vous avez 8 joueurs qui en première période, sont en-deçà de leur niveau, on ne peut obtenir rien de bon. Je leur ai dit ça très clairement à la pause, et dans le second acte, ça s'est mieux passé. Le Real a été obligé de jouer avec une vitesse de moins parce que nous étions plus audacieux. Si nous avions réussi à revenir à 3-2, nous aurions même pu leur mettre la pression. Avec le recul, ce groupe était pour nous, équipe très jeune, un groupe très difficile, pour ne pas dire impossible. Notre fierté est de nous être qualifiés pour l'Europa League qui est une compétition où nous avons des chances de succès. Evidemment, la concurrence sera rude, mais la finale cette saison se joue dans notre stade, ce qui nous motive encore davantage."

cle/jmt