NOUVELLES
04/12/2012 12:19 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Ligue des champions - Pas de "biscotto" à Donetsk

Le Shakhtar Donetsk et la Juventus Turin promettent en choeur qu'il n'y aura pas d'arrangement ("biscotto") entre eux mercredi pour la dernière journée du groupe E de la Ligue des champions, même si un nul les qualifierait tous deux pour les 8e de finale aux dépens de Chelsea.

Battre la Juve "serait bon pour l'image du football ukrainien et pour le Shakhtar, a expliqué l'entraîneur Mircea Lucescu. Demain c'est un examen important pour nous, contre un professeur qui s'appelle la Juventus, qui possède histoire, prestige, tradition, pouvoir politico-sportif et des champions".

"Je suis lié aux Italiens, mais le football reste le football, ce qui compte c'est de gagner", a ajouté le Roumain, qui a longtemps entraîné en Italie.

"J'aime les biscuits (+biscotto+), mais ça dépend comment ils sont faits", a plaisanté Lucescu.

Le capitaine italien, Gianluigi Buffon, a également nié tout arrangement, lui qui avait justifié l'existence d'entente tacite entre clubs en fin de saison quand un résultat les arrange toutes les deux. Sa fameuse phrase: "Plutôt deux blessés qu'un mort" lui a été ressortie en conférence de presse sous forme de question.

"Mauvaise question, a souri +Gigi+, il n'y a pas les prérequis, parce qu'une équipe est qualifiée (le Shakhtar) et l'autre non (la Juve). Et il y a aussi une différence entre premier et deuxième (...)."

Venu des courses hippiques, où "donner le biscotto" (le biscuit) signifiait doper un cheval, le terme est devenu synonyme d'arrangement dans le football.

eba/bm