NOUVELLES
04/12/2012 02:14 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Le puissant typhon Bopha balaie les Philippines et fait au moins 74 morts

MANILLE, Philippines - Le typhon Bopha a balayé le sud des Philippines mardi, tuant au moins 43 personnes et provoquant d'importants dégâts matériels dans la région, selon un bilan provisoire fourni par les autorités locales.

Le typhon Bopha, l'un des plus violents de l'année aux Philippines, a fait un total d'au moins 74 morts à travers le pays.

Des pannes d'électricité ont affecté l'ensemble du territoire de deux provinces du sud des Philippines mardi et une centaine de vols intérieurs ont été annulés à cause de la tempête. Au moins 60 000 personnes ont trouvé refuge dans les abris d'urgence.

Le typhon a atteint tôt mardi matin la région de Davao, dans l'île de Mindanao. Les vents de 140 kilomètres/heure, conjugués aux trombes d'eau, ont déraciné des arbres et provoqué des inondations et des glissements de terrain dans cette région montagneuse.

Dans la vallée de Compostela, trois enfants ont été tués par des coulées de boue et de roches qui ont emporté leur maison. Les corps ont été recouverts de couvertures et ont été placés sur un terrain de basketball à Maparat.

À Andap, une localité touchée par des inondations subites, un soldat est mort et 20 civils sont portés disparus. Dans la région du Davao oriental, une femme âgée a été tuée par la chute d'un arbre, selon Benito Ramos, un responsable de la protection civile.

Le bilan devrait encore s'alourdir puisque les secouristes n'ont pas encore eu accès aux localités les plus reculées, a indiqué M. Ramos.

L'archipel philippin est touché chaque année par une vingtaine de typhons et de tempêtes, dont la trajectoire passe généralement plus au nord. En décembre 2011, une tempête tropicale avait dévasté une grande partie du sud des Philippines, faisant plus 1200 morts et des milliers de sans-abri.