BIEN-ÊTRE
04/12/2012 03:05 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

"Le Hobbit" et "Pi", futures mannes touristiques

Les offices du tourisme de Taïwan et de Nouvelle-Zélande espèrent tirer profit du coup de projecteur dont bénéficient leurs pays avec la sortie au cinéma de deux blockbusters tournés chez eux : L'Odyssée de Pi et Le Hobbit.

Dix ans après la sortie de la trilogie du Seigneur des Anneaux, la Nouvelle-Zélande espère renouveler l'engouement touristique pour son pays grâce à cette adaptation d'un autre roman de Tolkien tournée en terrain kiwi.

Suite à l'avant-première du premier volet de la trilogie, Le Hobbit : un voyage inattendu, le 28 novembre, l'office du tourisme de Nouvelle Zélande essaie d'attirer des touristes à l'approche de la sortie du blockbuster, à partir du 12 décembre.

La Nouvelle-Zélande a accueilli 2,6 millions de touristes entre juin 2011 et juin 2012. A ce sujet, l'office du tourisme a mené une enquête entre mai et juillet 2012 et a trouvé que 57% des personnes qui songeaient voyager vers la Nouvelle-Zélande connaissaient la trilogie du Hobbit. Parmi les personnes qui avaient entendu parler de ces films, 87% savaient qu'ils avaient été tournés dans le pays natal de leur réalisateur Peter Jackson, alors que 58% d'entre eux se décrivaient comme des fans de Bilbon.

Suite à la sortie de la trilogie du Seigneur des Anneaux, 6% des touristes ayant visité la Nouvelle Zélande en 2004 citaient les films de Peter Jackson comme l'une des raisons de leur visite, alors que 1% des sondés expliquaient que la trilogie était l'unique raison qui avait motivé leur voyage. Depuis 2004, environ 47.000 personnes par an visitent des lieux de tournage de ces films dans le pays.

Un peu plus au nord du Pacifique, l'île de Taïwan espère aussi attirer des cinéphiles, mais avec l'adaptation au cinéma de l'Odyssée de Pi, de Yann Martel. Ce film, réalisé par Ang Lee, a été tourné pendant quatre années entre Taïwan et l'Inde.

Des animaux provenant du Zoo de Taipei, comme un rhinocéros, des lémuriens et un ours noir taïwanais, ont aussi participé au tournage.

Les séquences de l'île sur laquelle Pi (le personnage principal) fait escale pendant son périple ont été tournées dans le Kenting Banyan Park. Baisha Bay, au sud du pays, a servi de toile de fond aux scènes représentant la plage mexicaine dans le film.

Depuis sa sortie en Asie, le film figure parmi les cinq premiers films au box-office international et a déjà rapporté trente millions de dollars. Il est actuellement en tête des entrées en Inde, pays d'origine de trois de ses acteurs principaux. En Chine, le film a engrangé 3,5 millions de dollars en quatre jours d'exploitation.

Yang Ruey-tzhong, le directeur de l'office du tourisme de Taïwan à Pékin a confié à la presse taïwanaise qu'il comptait bien promouvoir les lieux de tournage du site auprès des touristes chinois.