NOUVELLES
04/12/2012 02:45 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

France: le système Autolib jugé plutôt adapté par ses utilisateurs

PARIS - Le service public de location de voitures électriques Autolib dans la région parisienne est jugé plutôt adapté par ses utilisateurs un an après son lancement, mais ne séduit pas forcément les foules, selon une étude de l'association française Consommation, logement et cadre de vie (CLCV).

Selon cette étude, Autolib est jugé «très adapté» par 53,9 pour cent des sondés, ou «moyennement adapté» par 38,2 pour cent d'entre eux.

Plus de 76 pour cent des personnes interrogées déclarent trouver «presque toujours» ou «toujours» un véhicule quand elles en ont besoin, et 79,6 pour cent jugent que le nombre et la répartition des stations Autolib permettent d'utiliser facilement une voiture.

Cependant, l'étude précise que la bonne disponibilité des véhicules est rendue possible par le faible nombre d'utilisateurs et d'utilisations: en moyenne, Autolib a comptabilisé 2,8 utilisateurs par jour par véhicule en novembre.

Quelque 53,6 pour cent des sondés ont déclaré qu'Autolib pourrait leur permettre de renoncer à acheter ou à conserver un véhicule, et 43,4 pour cent ont affirmé qu'Autolib leur permettait de réduire sensiblement l'usage de leur véhicule principal.

Cependant, avec 22,3 pour cent des usagers qui ont des difficultés pour trouver une voiture, «on peut comprendre que l'usage ne reste qu'occasionnel. Dans ces conditions, avoir sa propre voiture peut sembler plus sûr», estime CLCV.

En outre, 17,8 pour cent des usagers estiment que l'état des véhicules «laisse à désirer» ou qu'il est carrément «mauvais», ce que CLCV trouve «inquiétant pour la pérennité de ce transport».

L'étude porte sur 152 utilisateurs interrogés dans 14 stations Autolib à Paris et dans la petite couronne. L'association n'a pas précisé les dates de début et de fin de son enquête.