NOUVELLES
04/12/2012 07:31 EST | Actualisé 03/02/2013 05:12 EST

Base militaire de Kapyong : Ottawa et les Premières Nations de retour devant la cour

Le litige foncier au sujet de l'ancienne base militaire de Kapyong à Winnipeg opposant six Premières Nations et Ottawa s'est retrouvé à la Cour fédérale mardi.

Les deux parties n'ont pas réussi à s'entendre comme elles le prévoyaient la semaine dernière.

Les Premières Nations contestent la cession du terrain de l'ancienne base militaire de Kapyong à la Société immobilière du Canada.

« Ce transfert est à notre avis un bris direct de l'obligation constitutionnelle du Canada de consulter les Premières Nations avant de disposer des terrains », affirme l'avocat des Premières Nations de Sandy Bay et Long Plain, Norman Boudreau.

M. Boudreau refuse de dire s'il croit qu'une entente à l'amiable est encore possible.

PLUS: