NOUVELLES
03/12/2012 10:01 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Vendée Globe: Le Cléac'h, Gabart et Dick ont passé la porte des Aiguilles

PARIS - Le trio de tête du Vendée Globe, les Français Armel Le Cléac'h (Banque Populaire), Jean-Pierre Dick (Virbac Paprec 3) et François Gabart (Macif) ont passé dans la nuit de dimanche à lundi la porte des Aiguilles, au large du cap de Bonne-Espérance, qui marque l'entrée dans l'océan Indien.

Depuis deux jours, ces trois bateaux ne cessent de se prendre et de se reprendre la tête de la course. En début de journée lundi, c'est Le Cléac'h qui pointait à la première place, suivi à moins d'une vingtaine de milles de Dick, puis de Gabart.

Dimanche soir, Gabart a été le premier à passer la porte des Aiguilles. Dans la demi-heure qui a suivi, ces deux principaux concurrents l'ont imité, puis Bernard Stamm (Cheminées Poujoulat) et Alex Thomson (Hugo Boss) dans la nuit. Entre temps, Gabart a cédé quelques milles à ses poursuivants.

Derrière, à quelque 300 milles de cette première porte des glaces, Mike Golding (Gamesa), Jean Le Cam (SynerCiel) et Dominique Wavre (Mirabaud) naviguaient groupés, ralentis par un vent d'ouest et une mer formée.

Javier Sanso (Acciona 100% EcoPowered) Arnaud Boissières (Akena Vérandas) et Tanguy De Lamotte (Initiatives Coeur), eux, bataillaient pour sortir de l'anticyclone qui les contraint a naviguer à vitesse très réduite, alors qu'ils accusent déjà plus de 900 milles de retard sur les leaders. Boissières, notamment, n'a parcouru que 80 milles ces dernières 24 heures.

Bertrand de Broc (Votre Nom Autour du Monde avec EDM Projets), passé plus au sud, et Alessandro Di Benedetto (Team Plastique), bon dernier avec plus de 2000 milles de retard, continuent tranquillement leur petit bonhomme de chemin.

Alors que les premiers skippers s'éloignent de plus en plus des terres, les risques deviennent plus grands. Et notamment celui que représentent les iceberg.

«Les organismes spécialisés (CLS) dans les observations par satellite constatent une fois de plus (la deuxième porte des glaces, Crozet a déjà été remontée) une concentration anormale d'icebergs, notamment dans la zone des îles Kerguelen», a-t-on appris auprès des organisateurs.

«La direction de course du Vendée Globe a donc prévenu les skippers hier soir qu'une nouvelle porte appelée Amsterdam (...) devra obligatoirement être passée. Objectif premier: contraindre la flotte à ne pas descendre trop au sud pour sa sécurité», ont-ils ajouté.