NOUVELLES
03/12/2012 04:43 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

USA: un journal catholique milite pour l'ordination des femmes

Un journal catholique indépendant publié aux Etats-Unis a appelé lundi à une vaste campagne pour dénoncer le refus du Vatican de permettre aux femmes de devenir prêtre.

"Interdire l'ordination des femmes est une injustice qui ne devrait pas être tolérée", écrit le National Catholic Reporter, tentant d'attirer l'attention sur l'un des principes les plus fermement défendus par l'Eglise catholique.

L'appel à devenir prêtre "est un don de Dieu", souligne le journal, et empêcher les femmes de répondre à cet appel "n'a aucun fondement dans les Ecritures, ni aucune autre raison convaincante".

Le bihebdomadaire basé dans le Missouri (centre des Etats-Unis), voix respectée de l'aile réformiste de l'Eglise catholique, ajoute qu'il s'agit même d'une question de foi d'appeler à un changement.

"Nous devons en parler haut et fort dans tous les espaces publics qui s'offrent à nous: lors des réunions de comités de paroisse, dans les groupes de partage de foi, les convocations du diocèse et lors des séminaires académiques", énumère-t-il. "Nous devrions écrire des lettres à nos prêtres, aux rédacteurs en chef de nos journaux locaux et aux chaînes de télévision".

Il n'y avait aucune réaction dans l'immédiat de la part de la Conférence des évêques catholiques des Etats-Unis, qui défend une position conservatrice sur toute une série d'autres questions de société telles que la contraception, l'avortement ou le mariage homosexuel.

L'excommunication et l'expulsion le mois dernier du père Roy Bourgeois a poussé le journal à publier cet éditorial. Le père Bourgeois avait participé en 2008 à l'ordination d'une femme dans le Kentucky (centre-est).

L'ordre de Maryknoll auquel il appartenait avait indiqué le 19 novembre dans un communiqué que le prêtre avait agi "sans la permission" de l'évêque local tout en "ignorant les sensibilités des fidèles à travers le pays".

"Désobéir et prêcher contre ce que l'Eglise catholique nous apprend concernant l'ordination des femmes a conduit à son excommunication", a ajouté le communiqué.

Les Etats-Unis détiennent la plus importante communauté catholique des pays riches, un quart des 310 millions d'Américains appartenant à cette religion, dont une grande partie d'Hispaniques.

rom/sam/bdx/are