NOUVELLES
03/12/2012 05:40 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Sommet des monarchies du Golfe à Bahreïn en décembre

Les dirigeants des six monarchies du Golfe doivent tenir les 24 et 25 décembre leur sommet annuel à Bahreïn, toujours secoué par des troubles, a-t-on appris lundi auprès du Conseil de Coopération du Golfe (CCG).

"Le sommet se tiendra les 24 et 25 décembre", a précisé une source du CCG, dont le chef de file est l'Arabie saoudite.

Bahreïn, seul Etat arabe du Golfe où la majorité de la population est chiite, est secoué depuis février 2011 par des troubles animés par l'opposition chiite qui réclame des réformes au pouvoir sunnite et notamment l'instauration d'une monarchie constitutionnelle.

Le soulèvement qui avait commencé le 14 février 2011, dans le sillage du Printemps arabe, avait été maté un mois plus tard et des forces d'autres pays du CCG, notamment l'Arabie saoudite, se sont déployées dans le royaume pour prêter main-forte à la dynastie sunnite.

Depuis la levée de l'état d'urgence le 1er juin 2011, les manifestations appelant à des réformes politiques ont repris.

Selon la Fédération internationale des droits de l'Homme (FIDH), 80 personnes ont trouvé la mort depuis le début de la révolte.

En mars 2011, les monarchies du Golfe avaient annoncé leur intention de créer un fonds de développement de 20 milliards de dollars pour aider Bahreïn et Oman, autre membre du CCG qui avait été touché par la contestation sociale en 2011.

Le CCG regroupe l'Arabie saoudite, Bahreïn, Oman, les Emirats arabes unis, le Qatar et Koweït.

aa/at/sw