NOUVELLES
03/12/2012 11:38 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

On change d'océan

Après 23 jours à en découdre avec les éléments, les premiers concurrents du Vendée Globe ont une mesure bien concrète de leurs progrès.

Le trio de tête a franchi le cap de Bonne-Espérance lundi, la limite entre les océans Atlantique et Indien.

Armel Le Cléac'h (Banque Populaire) a été le premier concurrent à traverser la longitude du cap situé au sud du continent africain. Le Français en a profité pour établir un record pour la première portion de la course en mettant 22 j 23 h et 48 min pour y parvenir. En 2004, Vincent Riou avait mis plus de 24 jours à atteindre l'océan Indien.

Jean-Pierre Dick (Virbac-Paprec 3) et François Gabart (Macif) suivaient Le Cléac'h au classement publié lundi à 15 h (UTC), Dick à 31,6 milles nautiques, et Gabart à 43,1.

Les navigateurs se dirigent maintenant vers la deuxième « porte des glaces » de l'épreuve, celle des Crozet, qu'ils ne devraient pas atteindre avant jeudi. Ils viennent tout juste de passer la porte des Anguilles.

Ces portes évitent aux skippers de passer trop près de zones peuplées d'icebergs.