NOUVELLES
03/12/2012 01:25 EST | Actualisé 02/02/2013 05:12 EST

Colonies: Washington exhorte Israël à "réexaminer" sa décision

La Maison Blanche a exhorté lundi le gouvernement israélien à "réexaminer" sa décision de construire de nouveaux logements dans des colonies en Cisjordanie et à Jérusalem-Est.

"Nous demandons aux dirigeants israéliens de réexaminer ces décisions unilatérales et de faire preuve de retenue, car ces actes sont contre-productifs et rendent plus difficile la reprise des négociations directes entre Israël et Palestiniens", a affirmé le porte-parole de l'exécutif américain, Jay Carney.

"Nous avons dit clairement au gouvernement israélien que de telles mesures étaient contraires à la position américaine qui refuse les actes unilatéraux, dont des activités (de construction) dans les colonies", a ajouté M. Carney lors de son point de presse quotidien.

Washington rejoint ainsi le concert de protestations venu de plusieurs capitales européennes contre ces nouveaux projets, auxquels Israël a affirmé qu'il ne renoncerait pas.

Une source du bureau du Premier ministre Benjamin Netanyahu a affirmé qu'"Israël insiste toujours sur ses intérêts vitaux, même sous les pressions internationales, et il n'y aura pas de changement à la décision qui a été prise".

Les ambassadeurs israéliens à Paris, Londres, Stockholm, Copenhague et Madrid ont été convoqués lundi par les ministères des Affaires étrangères qui entendaient leur signifier leur "préoccupation" et leur "désapprobation".

Israël a annoncé vendredi son intention de construire 3.000 logements supplémentaires à Jérusalem-Est et en Cisjordanie, notamment dans la zone dite E1, particulièrement controversée.

Située entre Jérusalem et la colonie de Maalé Adoumim, où Israël s'était engagé auprès des Etats-Unis à ne pas bâtir, cette zone, si elle est construite, rattacherait Maalé Adoumim aux quartiers de colonisation de Jérusalem Est, compromettant la viabilité d'un futur Etat palestinien.

tq/jca