NOUVELLES
02/12/2012 08:46 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST

Ministre des sports du Brésil: "Ne pas revivre la tragédie de 1950"

Aldo Rebelo, ministre des Sports du Brésil, a déclaré qu'il espérait que son pays ne revive pas au Mondial-2014 la "tragédie de 1950", quand l'Uruguay était devenu champion du monde sur le sol brésilien, dimanche lors d'une rencontre avec la presse internationale.

"Ce que je veux pour le Mondial-2014, c'est ne pas revivre la tragédie de 1950", a expliqué le dirigeant politique alors que le Brésil va accueillir la Coupe du monde dans un peu plus de 18 mois.

Interrogé sur les rivalités entre pays sud-américains, M. Rebelo a détaillé avec humour: "Si vous voulez, perdre contre l'Uruguay, c'est comme perdre contre son jeune frère, et perdre contre l'Argentine, c'est comme perdre contre son beau-frère !".

pgr/sk