NOUVELLES
02/12/2012 10:08 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST

L'opposition égyptienne manifestera mardi devant le palais présidentiel

Plusieurs partis et groupes de l'opposition égyptienne ont annoncé dimanche qu'ils manifesteraient mardi devant le palais présidentiel pour protester contre un décret élargissant les pouvoirs du président Mohamed Morsi et contre le référendum sur le projet de Constitution.

La manifestation, qualifiée de "dernier avertissement" pour M. Morsi, sera pacifique, ont assuré ces groupes dans un communiqué commun publié par l'agence officielle Mena.

Parmi les signataires du texte figurent le parti de la Constitution, fondé par l'ex-chef de l'agence nucléaire de l'ONU Mohamed ElBaradei, le mouvement du Courant populaire de l'ancien candidat à la présidentielle Hamdeen Sabbahi ainsi que les Jeunes du 6-Avril-Front démocratique, qui ont participé à lancer la contestation contre Hosni Moubarak début 2011.

Ces opposants disent "totalement rejeter" le référendum sur le projet de Constitution convoqué par le président Morsi pour le 15 décembre, ainsi que le décret du 22 novembre par lequel il a élargi ses pouvoirs.

Ce décret a provoqué la pire crise politique en Egypte depuis l'élection en juin de M. Morsi, premier président islamiste du pays.

Les divisions sont de plus en plus profondes entre la mouvance islamiste, qui soutient le chef de l'Etat, et les groupes laïques et de gauche, qui accusent M. Morsi de s'être attribué des pouvoirs dictatoriaux.

Voté en toute hâte dans la nuit de jeudi à vendredi après des mois de blocages, le projet de Constitution a été rédigé par une commission dominée par les islamistes et boycottée par les libéraux et les Eglises chrétiennes.

Selon des organisations de défense des droits de l'Homme, le texte préserve certains droits mais en menace d'autres, comme la liberté d'expression et les droits des femmes.

iba/fc