NOUVELLES
02/12/2012 11:44 EST | Actualisé 01/02/2013 05:12 EST

Jordanie: le statut de la Palestine à l'ONU, un pas vers la création d'un Etat

Le roi de Jordanie Abdallah II a estimé dimanche que l'octroi du statut d'Etat observateur à l'ONU à la Palestine était "un pas important vers l'instauration d'un Etat palestinien indépendant et souverain", selon un communiqué du palais royal.

Lors de leur rencontre dimanche à Amman, le roi "a félicité le président (Mahmoud) Abbas et le peuple palestinien frère", estimant que l'octroi jeudi à la Palestine par l'ONU du statut d'Etat observateur était un "accomplissement historique", selon le texte.

Le monarque a considéré "cet accomplissement stratégique" comme "un pas important vers l'instauration d'un Etat palestinien indépendant et souverain et vers l'obtention par le peuple Palestinien de ses droits légitimes".

Les deux hommes ont "vivement" condamné "la décision du gouvernement israélien de poursuivre la politique de colonisation", faisant allusion à l'annonce par le gouvernement israélien de la construction de 3.000 logements supplémentaires en Cisjordanie occupée et à Jérusalem-Est annexée.

Ils ont estimé que ce type de décision "(minait) les efforts visant à concrétiser la paix dans la région", selon le communiqué.

Le roi de Jordanie et le président de l'Autorité palestinienne sont convenus de poursuivre leur coopération concernant "les prochaines étapes pour relancer le processus de paix à travers la reprise des négociations entre Palestiniens et Israéliens".

Abdallah II a également estimé que l'instauration d'un Etat nécessitait de la part des Palestiniens qu'ils unissent leurs rangs.

Le président palestinien était arrivé samedi à Amman, à son retour de New York, et y avait passé la nuit avant de regagner Ramallah.

kt/tg/sw