Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Vonn catégorique

Plus aucun doute ne plane sur l'état de santé de Lindsey Vonn. L'Américaine a remporté la deuxième descente de Lake Louise de la Coupe du monde de ski alpin samedi. Elle avait remporté la première épreuve la veille.

Vonn a conclu sa course en un temps de 1 min 52 s 90/100. Tout comme vendredi, elle devance sa compatriote Stacey Cook, cette fois par 52 centièmes de seconde seulement.

La Suisse Marianne Kaufmann-Abderhalden complète le podium.

Larisa Yurkiw, seule Canadienne en lice, a terminé au 47e rang.

Erreur rachetée

Vonn a effectué un mauvais virage en milieu de parcours, ce qui a failli lui coûter la victoire.

« C'était incroyable. J'ai eu beaucoup de difficultés dans cette courbe sur la gauche. Je me suis presque retrouvé dans le filet de sécurité », a indiqué l'Américaine.

Elle n'a toutefois pas baissé les bras. « Je me suis dit : puisque c'est fini, essaie de rattraper le plus de temps possible », a déclaré Vonn, philosophique.

Cette stratégie lui a permis de ravir le 1er rang à Cook, pantoise à la suite de cette performance.

Le chiffre magique : 7

C'est la 55e victoire en Coupe du monde pour Vonn et sa 6e à Lake Louise.

Elle est désormais à la poursuite de la référence absolue, l'Autrichienne Annemarie Moser-Pröll, qui compte 62 victoires.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.