NOUVELLES
01/12/2012 04:43 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

Manifestations rivales en Egypte, Morsi reçoit le projet de Constitution

Le projet de Constitution égyptienne controversé doit être soumis samedi au président Mohamed Morsi, alors que des manifestations concurrentes sont attendues après la prière musulmane de l'après-midi, ont annoncé les Frères musulmans.

Les marches "des forces révolutionnaires islamistes et nationalistes" vont partir de différentes mosquées du Caire et se diriger vers la place Al-Nahda, a fait savoir le Parti de la liberté et de la justice (PLJ), le bras politique de la confrérie.

La manifestation des islamistes devait initialement être organisée place Tahrir, qui a accueilli vendredi un important rassemblement anti-Morsi, mais le lieu a été modifié pour éviter les affrontements, ont précisé les Frères.

Tôt samedi matin, les opposants au président se sont de nouveau rassemblés sur cette place emblématique de la révolte de 2011 qui avait conduit à la chute de Hosni Moubarak.

Des dizaines de milliers d'Egyptiens avaient manifesté vendredi au Caire contre M. Morsi, appelant à la dissolution d'une commission constituante dominée par les islamistes.

Cette commission avait adopté un projet de Constitution qui doit être soumis à référendum dans deux semaines, mais qui est accusé de porter atteinte à la liberté religieuse et d'expression.

L'adoption en toute hâte de ce projet qui était enlisé depuis des mois survient en pleine crise politique provoqué par un décret adopté la semaine dernière, par lequel M. Morsi s'octroie des prérogatives exceptionnelles, en particulier face au pouvoir judiciaire.

jad/tg/vl