NOUVELLES
30/11/2012 06:07 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

Un mannequin portugais reconnu coupable d'un meurtre brutal à New York

Un mannequin portugais de 23 ans a été reconnu coupable vendredi d'avoir castré et tué son ami de 65 ans, lors d'une dispute particulièrement brutale dans leur chambre d'hôtel de Times Square à New York.

Renato Seabra, originaire de Cantanhede au Portugal, avait frappé Carlos Castro, journaliste portugais spécialisé dans la mode, à coup d'ordinateur, l'avait défiguré avec un tire-bouchons avant de le castrer dans leur chambre de l'Intercontinental le 7 janvier 2011. Le couple était arrivé à New York le 29 décembre, pour y passer les fêtes de fin d'année.

Lors du procès qui a duré deux mois, le procureur a expliqué que Seabra avait tué Castro de rage qu'il veuille mettre fin à leur relation.

Les deux hommes s'étaient rencontrés sur Facebook.

Au procès, les avocats de Seabra ont plaidé, en vain, la folie.

L'un de ses avocats a affirmé qu'il souffrait de troubles bipolaires.

Il a été reconnu coupable d'assassinat et sa condamnation sera prononcée le 21 décembre. Il risque une peine allant de 15 ans de réclusion à la perpétuité.

Après l'attaque, Seabra avait laissé le corps nu de Castro agonisant sur le sol de la chambre, avait pris une douche, volé environ 1.600 dollars dans le portefeuille de sa victime et était sorti après avoir avoir accroché un signe "ne pas déranger" sur la porte de la chambre.

Castro avait été découvert par un membre du personnel de l'hôtel et Seabra avait admis le meurtre le lendemain.

bd/sam