NOUVELLES
30/11/2012 07:41 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

Projet Euro-2020 itinérant - Valcke: "Ca détruit l'esprit de la compétition"

Jérôme Valcke, secrétaire général de la Fifa, a estimé que le projet d'un Euro-2020 dans une dizaine de pays "détruit l'esprit de la compétition" et est clairement intransposable à un Mondial, vendredi lors d'une rencontre avec des agences de presse à Sao Paulo.

"Si je peux m'exprimer en tant que Jérôme Valcke, seulement, pas secrétaire général de la Fifa, je dirais que je ne comprends pas", a expliqué le Français. "S'il s'agit de dire qu'un Euro à 24 équipes est plus difficile à organiser dans un seul pays ou deux, je peux comprendre, pousser le concept ça détruit l'esprit de la compétition".

"Mais je ne veux pas être critique, je comprends que cela réponde à un besoin de l'UEFA alors que l'Europe est en crise, mais ce n'est pas ce qu'il y a de mieux pour le tournoi. C'est un choix imposé par la situation économique, mais ce n'est pas une décision de Michel Platini, le numéro 10 (ancien poste de Platini joueur)", a poursuivi M. Valcke.

"Pour la Coupe du monde, l'intérêt c'est de venir en Afrique du Sud (2010), puis au Brésil (2014). C'est bon de passer du temps dans un pays, de découvrir. Nous (Fifa), nous avons plus d'un pays qui peut organiser un Mondial. En tant que fan de football, ce concept (d'une compétition éclatée dans plusieurs pays) ne correspond pas à la Coupe du monde, nous (Fifa), nous pouvons avoir cinq continents disponibles, l'Europe c'est un seul continent", a-t-il conclu.

Le président de l'UEFA Michel Platini a estimé que son idée d'un Euro-2020, disputé dans une dizaine de pays par exemple en même temps, peut devenir très vite une réalité si une majorité est atteinte lors du Comité exécutif de l'UEFA du 6 décembre, dans un entretien au quotidien Bild mi-novembre.

pgr/eb