NOUVELLES
30/11/2012 10:06 EST | Actualisé 30/01/2013 05:12 EST

Les dépenses des ménages américains ont glissé de 0,2 pour cent en octobre

WASHINGTON - Les ménages américains ont sabré dans les dépenses le mois dernier, quand leurs revenus sont demeurés inchangés.

Cette faiblesse démontre que l'impact de la tempête Sandy pourrait freiner la croissance économique d'ici la fin de l'année.

Le département du Commerce a indiqué vendredi que les dépenses des ménages ont reculé de 0,2 pour cent en octobre. Il s'agit de la pire performance depuis le mois de mai. En comparaison, les dépenses des Américains s'étaient appréciées de 0,8 pour cent en septembre, quand les revenus s'étaient améliorés de 0,4 pour cent.

Les interruptions de travail causées par Sandy ont réduit les salaires en octobre d'environ 18 milliards $ US, sur une base désaisonnalisée. La tempête a touché 24 États, surtout le New Jersey et New York.

L'approche du «précipice fiscal» incite possiblement aussi les ménages à réduire leurs dépenses. Des hausses d'impôts et des réductions des dépenses doivent entrer en vigueur en janvier si les élus américains n'en viennent pas à une entente.

Les dépenses des consommateurs représentent environ 70 pour cent de l'activité économique des États-Unis.

Des analystes prédisent que l'économie américaine affichera une croissance anémique de seulement 1 pour cent au cours du dernier trimestre, contre 2,7 pour cent lors du trimestre précédent. Une telle performance est insuffisante pour abaisser le taux de chômage, qui s'établit actuellement à 7,9 pour cent.

D'autres experts anticipent un redémarrage de la croissance en janvier, quand les travaux de reconstruction tourneront à plein dans le nord-est du pays.