NOUVELLES
29/11/2012 11:49 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Syrie: offensive majeure de l'armée sur la route de l'aéroport de Damas (ONG)

L'armée syrienne a lancé jeudi soir une offensive majeure au sud-est de la capitale, notamment le long de l'autoroute menant à l'aéroport international de Damas fermée depuis le matin, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'Homme (OSDH).

Des combats, les plus violents dans la région, opposaient rebelles et soldats dans les localités de Haran al-Aouamid, al-Houjeira et Babbila a précisé l'ONG qui s'appuie sur un large réseau de militants.

Des renforts de l'armée ont été dépêchés sur place, a ajouté l'OSDH, affirmant que les deux camps avaient essuyé des pertes humaines, sans toutefois fournir de bilan.

Les médias officiels ont également fait état d'opérations de l'armée dans cette zone, évoquant notamment la mort de plusieurs membres d'"un groupe terroriste armé du Front (islamiste) Al-Nosra qui tentaient de s'approcher de l'aéroport d'Aqraba dans la région de Damas".

Dans le même temps, l'offensive visait des localités dans toute la ceinture est de la capitale, notamment Harasta et Douma dans la Ghouta orientale, une région de vergers au sud-est de la capitale régulièrement bombardée par l'armée de l'air qui tente d'en déloger les rebelles y ayant établi leur base arrière.

L'objectif de l'armée est de maintenir son contrôle de la capitale et de reprendre totalement un rayon de huit kilomètres autour, selon une source de sécurité.

Les autorités ont fermé dans la matinée la route de l'aéroport, situé à 27 km du centre de Damas. Cette route traverse la Ghouta.

Alors que les combats se sont récemment concentrés aux abords de Damas, seule la connexion Internet via satellite fonctionnait, tandis que les lignes téléphoniques fixes et portables étaient coupées, comme dans la plupart des régions du pays.

Les Comités locaux de coordination (LCC), un important réseau de militants qui anime la contestation pacifique à travers la Syrie, ont dit "craindre que le régime criminel syrien ne prépare quelque chose".

Les militants affirment régulièrement que ces black-out sont l'annonce d'offensives majeures.

kam/sbh/sk/cnp