NOUVELLES
29/11/2012 02:17 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Microsoft: la version pro de la tablette Surface plus chère que l'iPad

Le groupe informatique Microsoft va vendre les versions haut-de-gamme de sa tablette Surface, avec lesquelles il espère séduire les entreprises, à des prix plus élevés que les plus coûteux des iPad de son concurrent Apple, selon des indications fournies jeudi.

La Surface équipée d'un processeur Intel et du système d'exploitation Windows 8 Pro sera disponible à partir de janvier aux Etats-Unis à 899 dollars pour 64 gigaoctets de mémoire, et à 999 dollars pour 128 gigaoctets, a annoncé Microsoft groupe dans un message posté sur son blog officiel.

A titre de comparaison, l'iPad le plus cher actuellement sur le marché, doté de 64 gigaoctets de mémoire, est vendu à 829 dollars sur la boutique en ligne d'Apple.

La Surface "est un PC complet ET une tablette", fait valoir Microsoft sur son blog.

Les prix communiqués s'entendent toutefois sans la couverture avec clavier intégré permettant justement de transformer la tablette en l'équivalent d'un ordinateur portable, et pour laquelle il faut compter au moins 119,99 dollars supplémentaires.

Microsoft s'est lancé tardivement, il y a un mois seulement, sur le marché en ébullition des tablettes informatiques.

Les premières versions de sa Surface, avec un processeur de la société NVIDIA censé être moins performant que celui d'Intel et une version plus légère de Windows, sont commercialisées aux Etats-Unis à partir de 499 dollars, comme la dernière génération de l'iPad de taille classique.

Apple vend encore certains modèles de la génération précédente à partir de 399 dollars et son iPad mini démarre à 329 dollars.

En fixant des prix élevés pour sa tablette, Microsoft opte pour une tactique totalement inverse de celle de plusieurs autres acteurs de ce marché, comme le distributeur en ligne Amazon par exemple, qui propose des modèles plus petits et moins chers visant clairement le grand public.

La sortie récente par Apple de son iPad mini a d'ailleurs été interprétée comme une réaction du groupe à la pomme face à cette guerre des prix.

soe/jum/bdx