NOUVELLES
29/11/2012 11:27 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Malgré sa faillite, Hostess veut verser 1,8 million $ US à ses dirigeants

NEW YORK, États-Unis - Hostess Brands demande l'autorisation des tribunaux pour verser des primes totalisant 1,8 million $ US à ses principaux dirigeants pour mener à bien sa faillite.

L'entreprise de produits alimentaires affirme que ces primes sont nécessaires pour retenir les services des 19 dirigeants dont elle dit avoir besoin pour superviser le processus de liquidation, qui pourrait s'étirer sur un an. Deux de ces dirigeants pourraient avoir droit à des primes supplémentaires, en plus de leur salaire habituel.

Les primes ne touchent pas le président et chef de la direction, Gregory Rayburn, qui a été embauché pour relancer la compagnie plus tôt cette année. M. Rayburn empoche un salaire de 125 000 $ US par mois.

Hostess demande aussi une approbation finale de son plan de faillite, qui a été approuvé de manière intérimaire la semaine dernière.

Ce processus comprend la vente de produits aussi connus que les petits gâteaux Twinkies et le pain Wonder Bread. Hostess dit avoir été approchée par de nombreuses entreprises, aussi bien américaines qu'internationales, intéressées à reprendre ces marques.

Les ventes de Hostess étaient en déclin depuis plusieurs années mais se chiffraient néanmoins à environ 2,3 milliards $ US par année.

La faillite de la compagnie entraîne la disparition de 18 000 emplois.