NOUVELLES
29/11/2012 09:50 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Le nouveau combat de Harding

Atteint de la sclérose en plaques, le gardien du Wild du Minnesota Josh Harding refuse de se laisser abattre et souhaite devenir une source d'inspiration.

Harding, 28 ans, a reçu le diagnostic pour cette maladie dégénérative et incurable le 27 septembre dernier. Après avoir accusé le coup, il prend maintenant la chose avec philosophie.

« Je ne considère pas que ma vie vient de prendre un virage irrémédiable. C'est une simple bosse sur ma route. La vie m'a déjà beaucoup donné. Il y a eu quelques jours où je me suis apitoyé sur mon sort, mais c'est du passé », a déclaré Harding au quotidien Star Tribune avec la ferme intention de poursuivre sa carrière.

Après avoir gardé le secret pendant près d'un mois, Harding a divulgué la nouvelle à sa famille, à ses amis et à ses coéquipiers. Puis, il a téléphoné au directeur général du Wild, Chuck Fletcher. Il a aussi parlé à l'entraîneur-chef Mike Yeo.

« Josh est très compétitif et ça l'a mené jusqu'à une carrière dans la LNH. Nous savons qu'il abordera ce nouveau défi de la même manière », a dit Fletcher.

Harding reçoit un traitement médicamenté visant à freiner l'apparition de nouvelles lésions nerveuses.

Demeuré à l'écart durant un mois des séances d'entraînement improvisées aux côtés d'autres joueurs en lock-out de la LNH, il vient de recevoir le feu vert pour recommencer à patiner.