NOUVELLES
29/11/2012 01:24 EST | Actualisé 29/01/2013 05:12 EST

Le nombre de demandeurs d'assurance-emploi recule de 23 000 aux États-Unis

WASHINGTON - Le nombre de demandeurs d'assurance-emploi aux États-Unis a baissé de 23 000, à un taux désaisonnalisé de 393 000 la semaine dernière. Il s'agit d'un deuxième recul hebdomadaire après la montée des requêtes en raison des ravages de l'ouragan Sandy au début du mois.

Un analyste du département américain du Travail a affirmé jeudi que la mégatempête avait eu peu d'impact sur les données de la semaine dernière. Les requêtes avaient grimpé à 451 000 il y a trois semaines après que Sandy eut frappé la Côte Est, entraîné la fermeture de commerces dans le nord-est et privé d'électricité huit millions de résidences dans dix États.

Les gens peuvent demander des prestations d'assurance-emploi si leur lieu de travail doit cesser ses activités et qu'ils ne sont pas payés.

La moyenne sur quatre semaines, un indice moins volatil, a augmenté à 405 250 la semaine dernière.

Le département du Travail a indiqué jeudi que les demandes avaient chuté d'environ 31 000 à New York dans la semaine terminée le 17 novembre, et qu'elles étaient quasi inchangées au New Jersey. Les requêtes ont aussi baissé dans le Connecticut et en Pennsylvanie.

Avant la mégatempête, les demandes hebdomadaires avaient fluctué cette année entre 360 000 et 390 000. Du même coup, les employeurs ajoutaient en moyenne 157 000 postes par mois. Cela est à peine suffisant pour réduire le taux de chômage, qui était de 7,9 pour cent en octobre.

Sandy pourrait se traduire par une réduction des gains d'emplois en novembre, soutiennent certains économistes.