Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

La Nouvelle-Écosse classée au premier rang des tarifs élevés de l'électricité

Les consommateurs néo-écossais payent maintenant les tarifs résidentiels d'électricité les plus élevés au Canada, selon une étude.

L'étude annuelle d'Hydro Québec compare les tarifs de 22 villes nord-américaines. Il s'agit d'agglomérations majeures comme New York et d'autres villes plus modestes, comme Charlottetown.

Le tarif le plus élevé est de 15 ¢ le KW/heure, à Halifax, à la suite des augmentations consécutives obtenues par le fournisseur Nova Scotia Power. Halifax a donc dépassé Charlottetown, où le tarif est de 14,5 ¢ le KW/heure.

Le Parti progressiste-conservateur en Nouvelle-Écosse réagit en réaffirmant sa vision d'une coopération régionale, comme celle qui existe entre l'Île-du-Prince-Édouard et le Nouveau-Brunswick.

Ailleurs aux Maritimes, Moncton et Charlottetown sont demeurées au même taux. Au Canada, seules Calgary, Regina et Montréal ont vu leurs tarifs diminuer. Toutes les autres villes importantes de Vancouver à Saint-Jean (Terre-Neuve) ont vu une augmentation.

Montréal demeure la ville canadienne où le tarif est le plus faible à près de 6,2 ¢ le KW/heure.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.