NOUVELLES
28/11/2012 10:10 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Wall Street recule, minée par le risque d'une impasse budgétaire américaine

La Bourse de New York a ouvert en baisse mercredi, minée par la perspective d'une impasse budgétaire aux Etats-Unis et surveillant l'avancée des discussions sur ce sujet à Washington: le Dow Jones cédait 0,54% et le Nasdaq 0,77%.

Vers 14H50 GMT, le Dow Jones Industrial Average se repliait de 69,05 points à 12.809,08 points et le Nasdaq, à dominante technologique, de 22,91 points à 2.944,88 points.

L'indice élargi Standard and Poor's 500 abandonnait 0,66% (-9,20 points) à 1.389,74 points.

Wall Street avait clôturé en baisse mardi, après une séance déjà marquée par une nervosité croissante des courtiers à l'égard de la question budgétaire américaine, en dépit de signes d'amélioration de l'économie aux Etats-Unis: le Dow Jones avait cédé 0,69% à 12.878,13 points et le Nasdaq 0,30% à 2.967,79 points.

Tous les regards étaient tournés mercredi vers la Maison Blanche où le président Barack Obama et le vice-président Joe Biden devaient recevoir dans la matinée près d'une quinzaine de grands dirigeants d'entreprises américaines dans le cadre des discussions sur le budget.

Faute d'un accord politique d'ici à la fin de l'année permettant aux camps démocrate et républicain de se mettre d'accord sur un plan de réduction de la dette du pays, des coupes budgétaires automatiques et des hausses d'impôts généralisées entreront en vigueur début 2013, risquant d'anéantir la reprise économique américaine encore fragile.

"L'incertitude croissante sur l'issue des discussions plombe la confiance des dirigeants économiques", a noté Jack Ablin, de Harris Private Bank.

Dans ce contexte, les propos tenus mardi par Harry Reid, le chef de la majorité démocrate au Sénat, qui a déploré le "peu de progrès" des discussions, "a fait l'effet d'une bombe", a noté Patrick O'Hare, de Briefing.com.

"Ces propos ont rappelé aux courtiers à quel point l'esprit de conciliation régnant avant les fêtes de Thanksgiving était menacé par le poids de la politique partisane", a-t-il continué.

Les opérateurs seront également attentifs à la publication du Livre beige de la banque centrale des Etats-Unis (Fed) sur l'activité économique du pays, ont souligné les experts de Wells Fargo.

Le marché obligataire évoluait en hausse. Le rendement du bon du Trésor à 10 ans reculait à 1,606% contre 1,645% mardi, et celui à 30 ans à 2,753% contre 2,791%.

ppa/jum/sam