NOUVELLES
28/11/2012 02:58 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

USA: la justice va saisir le ranch d'une secte polygame d'origine mormone

Des procureurs de l'Etat du Texas (sud des Etats-Unis) ont décidé mercredi de saisir le ranch occupé par les membres d'une secte polygame d'origine mormone, duquel plus de 450 enfants ont déjà été retirés et ses principaux dirigeants emprisonnés pour abus sexuels.

Il s'agit du "dernier chapitre d'un feuilleton judiciaire de cinq ans destiné à mettre fin aux conduites inappropriées au ranch YFZ" (Yearning for Zion Ranch), selon les procureurs.

Ces derniers ont précisé que les dirigeants de la secte cherchaient à créer un endroit isolé pour échapper à des poursuites criminelles pour des agressions sexuelles sur des enfants.

Une étude avait également démontré que l'achat du ranch et la construction d'un important bâtiment avaient été financés grâce à des opérations de blanchiment d'argent.

Le ranch servait aussi de refuge aux principaux leaders de la secte et à son prétendu messie, Warren Jeffs, lorsqu'il figurait sur la liste des dix fugitifs les plus recherchés par la police fédérale américaine, le FBI.

M. Jeffs, 53 ans, a été condamné à la prison à vie l'année passée pour son "mariage spirituel" avec deux jeunes filles.

Cette affaire est liée à un scandale survenu en 2008, quand 468 jeunes mineurs avaient été retirés du ranch abritant des membres de la secte.

Les autorités estimaient que les enfants étaient conditionnés pour accepter des relations sexuelles avec des hommes dès la puberté.

Les enfants avaient toutefois été rendus à leurs parents après un jugement selon lequel les services d'aide à l'enfance avaient outrepassé leurs pouvoirs.

Les preuves réunies durant la première descente de police en 2008 étaient pourtant accablantes. Les documents saisis démontraient que Warren Jeffs avait notamment pris 78 femmes illégalement, dont 24 n'avaient pas l'âge requis. Il s'était même marié avec deux jeunes filles de 12 ans en une seule journée.

bur-mso/bdx/are