NOUVELLES
28/11/2012 10:51 EST | Actualisé 28/01/2013 05:12 EST

Produits forestiers Résolu veut abolir 110 emplois à la papeterie d'Alma

Produits forestiers Résolu (PFR) doit réduire ses coûts et prévoit éliminer 110 des 425 emplois de son usine à papier d'Alma au cours des prochaines semaines.

L'entreprise justifie sa décision par l'augmentation de la concurrence dans le marché du papier.

Les trois machines de la papeterie d'Alma fabriquent du papier d'impression commercial, notamment pour les annuaires.

Deux usines fabriquant le même type de papier viennent de redémarrer, Papiers White Birch, à Québec, et l'usine de Port Hawkesbury, en Nouvelle-Écosse.

Le porte-parole de Produits forestiers Résolu, Pierre Choquette, précise que les emplois abolis se trouvent principalement dans le secteur de l'entretien. Le travail pourrait être confié à des sous-traitants.

« La décision qui a été prises à Alma est basée sur comment contrer les pressions qui sont exercées sur les marchés et comment s'assurer qu'Alma soit compétitive, ait une bonne structure de coût pour continuer d'opérer les machines qui sont là », indique M. Choquette.

PFR prévoit réduire les effets des suppressions de postes par les départs à la retraite. L'entreprise va également tenter de déplacer des employés dans ses autres installations.

Réactions

Le maire d'Alma, Marc Asselin, soupçonne le gouvernement du Québec d'être en partie responsable de l'élimination des emplois à la papeterie de Produits forestiers Résolu.

Il rappelle que le gouvernement a annoncé qu'il retirait à PFR les droits hydrauliques de la centrale Jim Gray il y a un an. Cette expropriation est reportée à février 2013.

« J'ai toujours pensé que c'était une erreur de retirer Jim Gray, même si certains pensent qu'on abuse de nos ressources naturelles, ça nous permet de travailler, dit Marc Asselin. À partir du moment où on peut exploiter nos ressources naturelles chez nous à profit, il faut faire travailler notre monde et là encore, l'équation ne semble pas là pour le moment. »

Le syndicat des travailleurs de la papeterie Alma va rencontrer la presse mercredi midi pour réagir à l'annonce de Produits forestiers Résolu.