Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Québec, qui a fermé ses portes en 2021.

Harper confirme à Peña Nieto le maintien des visas aux Mexicains

En visite au Canada pour une première rencontre bilatérale avec le premier ministre Stephen Harper, le président mexicain élu, Enrique Peña Nieto, continue de demander que soit révoquée l'exigence de visas pour les Mexicains.

Le président mexicain reconnaît toutefois qu'il y a eu une croissance des demandes de statut de réfugié en provenance de Mexicains au cours des dernières années et que plusieurs étaient injustifiées. C'est pour cette raison que le Canada a décidé en 2009 d'imposer des visas aux Mexicains, ainsi qu'aux Tchèques.

M. Peña dit que le Canada est effectivement un pays ouvert et que des personnes peuvent tenter d'abuser de son système.

Néanmoins, le président élu plaide que « de bons travailleurs mexicains » cherchent également à visiter le Canada et à y travailler légalement et que cela profite aux deux pays.

Stephen Harper a répondu mercredi à M. Nieto que les fonctionnaires canadiens examineront les options qui existent pour trouver une solution. M. Harper dit qu'il souhaiterait lui aussi voir l'exigence de visas abolis, mais en s'assurant que le Canada ne soit plus confronté au problème des demandes de statuts de réfugié injustifiés.

Le président Enrique Peña Nieto prendra officiellement ses fonctions à la tête du Mexique le 1er décembre.

Envoyer une correction
Cet article fait partie des archives en ligne du HuffPost Canada, qui ont fermé en 2021. Si vous avez des questions ou des préoccupations, veuillez consulter notre FAQ ou contacter support@huffpost.com.